Bruce à la ligne d’arrivée en entrevue avec Radio-Canada

Lundi 6 août, Bruce Babington a terminé la longue traversée du Canada au Stanley Park à Vancouver. L’équipe de La Force, la famille d’Anakin, ainsi que d’autres familles touchées par la DMD, attendaient Bruce avec impatience. Tous étaient là pour l’accueillir et le remercier grandement.  Il a parcouru 4457 km à vélo en 31 jours. Il a affronté la chaleur, les montagnes, les animaux sauvages et les vents pour sensibiliser les Canadiens à la DMD et pour recueillir des fonds.

 

Sensibiliser face au processus d’approbation des traitements

La traversée du Canada est symbolique. L’approbation des traitements concerne tout le Canada. Les patients atteints de DMD et de maladies rares font face au même problème d’un océan à l’autre. Le Canada n’a pas de cadre pour l’approbation des traitements pour les maladies rares.

 

Entrevue sur les ondes de Radio-Canada

À son arrivée, Bruce Babington et Marie-Catherine Du Berger, présidente à La Force et maman d’Anakin ont accordé une entrevue à Marc-Éric Bouchard à l’émission « Les retours de l’Ouest » à Radio-Canada réalisée par Marc Fournier.

 

Vous pouvez écouter l’entrevue en entier ici :

Voici quelques extraits de l’entrevue accordée par Bruce Babington et Marie Catherine Du Berger

 

Marc-Éric Bouchard (animateur) « Racontez-nous le début de l’aventure comment avez-vous décidé d’entreprendre ce défi, cette traversée ? »

Bruce Babington « Dans ma vie je voulais faire la traversée, quand j’ai commencé à traiter Anakin, mon patient, j’ai commencé à créer l’idée de la traverse pour gagner des fonds, des dons excusez-moi et aussi améliorer la connaissance de la maladie au Canada, aussi pour la fondation La Force. Donc, j’ai parlé avec mes amis dans un petit souper à propos de la traverse du Canada entre Mont-Tremblant et Vancouver. C’est une idée un peu irréelle, c’est vraiment quelque chose. »

Marc-Éric Bouchard (animateur) « Qu’avez-vous appris sur vous-même lors de cette traversée. Est-ce que vous avez appris des choses que vous connaissiez moins dans votre personnalité de thérapeute et de votre pratique ? »

Bruce Babington « Je pense tout le temps à mes patients, la meilleure méthode pour traiter les patients particulièrement comme Anakin. C’est difficile à dire parce que quand vous êtes sur la rue, la seule chose que vous pensez beaucoup c’est d’arriver à la prochaine ville. C’est une surprise parce que je pensais que j’aurais plus de temps pour penser à d’autres choses mais curieusement quand les journées sont très longues, c’est très difficile, c’est très chaud, le vent est vraiment fort aussi… Je n’ai pas pensé beaucoup. C’est vraiment : regarde les pédales, regarde les roues, je n’avais pas beaucoup de temps pour penser aux autres choses. »

Marc-Éric Bouchard (animateur)  « Est-ce qu’il y a un lien de son nom Anakin avec Star Wars? Le lien avec La Force c’est quoi ? »

Marie-Catherine Du Berger « Anakin est l’inspiration pour la Fondation. Lorsque tu apprends le diagnostic de cette maladie-là, tu te rends compte qu’il n’y a pas grand-chose et l’espoir réside dans les futurs traitements qui s’en viennent. C’est un peu le travail qu’on fait avec la Fondation. Rallier tout le monde pour que lorsque les traitements vont arriver au Canada… Parce que nous on est un peu en retard au Canada pour cette maladie-là. Il n’y a pas de traitement super- efficace mais, il y en a beaucoup à l’horizon qui s’en viennent. Il y en a un d’approuvé aux États-Unis, un approuvé en Europe qui est différent. Nous, le fond de La Force c’est de faire de la sensibilisation et essayer de se préparer pour favoriser les approbations plus rapides. Ce n’est pas juste pour cette maladie-là, toutes les maladies rares ont le même, un peu, traitement pour les approbations de médicaments. Nous avons des lacunes ici au Canada. C’est très important pour nous. »

 

Nous remercions profondément, Marc Fournier et Marc-Éric Bouchard de nous avoir accordé cette visibilité pancanadienne. Il est à noter que le 6 août est un jour férié en Colombie-Britannique, alors ce fût une occasion en or pour notre événement. Nous remercions aussi du fond du cœur Bruce Babington d’avoir endossé notre cause afin de relever ce défi personnel qu’il voulait accomplir depuis longtemps. Au-delà des sommes amassées pour les recherches, cette traversée donne de l’espoir aux familles canadiennes vivant le DMD au quotidien.  

 

Vous pouvez toujours continuer d’encourager Bruce pour cette traversée

Faire un don