,

Acceptation par la FDA de Casimersen

Sarepta Therapeutics annonce l’acceptation par la FDA de sa demande de médicament nouveau (New Drug Application) pour Casimersen (SRP-4045), pour les patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne susceptibles d’avoir besoin de sauter l’exon 45

Communiqué de presse original, CAMBRIDGE, Mass., Aug. 25, 2020 (GLOBE NEWSWIRE)

Rapidement

  • La FDA accorde le statut d’examen prioritaire et fixe la date des mesures réglementaires au 25 février 2021
  • La FDA a indiqué qu’elle ne prévoyait pas actuellement de tenir une réunion du comité consultatif pour discuter de la demande
  • A reçu l’approbation conditionnelle de la FDA pour AMONDYS 45 ™ en tant que marque pour casimersen
  • Casimersen a été étudié pour le traitement des patients sensibles à l’exon 45, soit environ huit pour cent des patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne

 

À propos de l’acceptation par la FDA de Casimersen

Sarepta Therapeutics, Inc. a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté demande de médicament nouveau (NDA) de la société en vue d’obtenir une approbation accélérée du casimersen (SRP-4045) et a fourni une date d’action réglementaire le 25 février 2021. La FDA a a indiqué qu’elle ne prévoyait pas actuellement de tenir un comité consultatif pour discuter de la demande. En outre, la société a reçu l’approbation conditionnelle d’AMONDYS 45 comme nom de marque de casimersen. Casimersen, un phosphorodiamidate morpholino oligomère (PMO), est conçu pour traiter les patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) qui présentent des mutations génétiques susceptibles d’avoir besoin de sauter l’exon 45 du gène de la dystrophine.

La société a soumis son dossier de (new drug submission) NDA en juin 2020 et a demandé un examen prioritaire, ce que la FDA a accordé. La NDA a inclus les données de casimersen provenant de l’étude ESSENCE (également connue sous le nom d’étude 4045-301), une étude de phase 3 globale, randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo évaluant l’efficacité et l’innocuité du casimersen chez des patients susceptibles d’avoir besoin de sauter l’exon 45. Une analyse intermédiaire (interim analysis from ESSENCE) a démontré une augmentation statistiquement significative de la production de dystrophine telle que mesurée par Western blot* chez les patients ayant reçu du casimersen par rapport au placebo. L’étude est en cours et reste en aveugle pour collecter des données supplémentaires d’efficacité et de sécurité.

 

 

Doug Ingram, président-directeur général, Sarepta Therapeutics – « L’acceptation par la FDA pour le casimersen est une étape importante vers notre objectif d’apporter rapidement des thérapies aux patients atteints de la dystrophie musculaire de Duchenne. S’il est approuvé, le casimersen, notre troisième médicament de saut d’exon dans notre plateforme basée sur l’ARN du PMO, proposera un traitement aux 8% de patients de Duchenne susceptibles de sauter l’exon 45. »

 

À propos de Casimersen

Casimersen utilise la chimie phosphorodiamidate morpholino oligomère (PMO) et la technologie de saut d’exon pour ignorer l’exon 45 du gène de la DMD. Casimersen est conçu pour se lier à l’exon 45 de la dystrophine pré-ARNm, ce qui entraîne l’exclusion, ou «saut», de cet exon pendant le traitement de l’ARNm chez des patients présentant des mutations génétiques susceptibles de sauter l’exon 45. Le saut d’exon est destiné à permettre la production d’une protéine de dystrophine tronquée en interne. Lire plus ici.

 

Qu’en est-il du Canada?

Casimersen n’est pas disponible au Canada pour le moment. Nous espérons que Sarepta Therapeutics déposera prochainement une demande d’approbation de commercialisation auprès de Santé Canada.

 

Mieux comprendre

* Le western blot est une technique analytique largement utilisée en biologie moléculaire pour détecter des protéines spécifiques dans un échantillon d’homogénat ou d’extrait de tissu.

L’acide ribonucléique (ARN) est une molécule biologique présente chez pratiquement tous les êtres vivants, et aussi chez certains virus. L’ARN est très proche chimiquement de l’ADN et il est d’ailleurs en général synthétisé dans les cellules à partir d’une matrice d’ADN dont il est une copie. Les cellules utilisent en particulier l’ARN comme un support intermédiaire des gènes pour synthétiser les protéines dont elles ont besoin. L’ARN peut remplir de nombreuses autres fonctions et en particulier intervenir dans des réactions chimiques du métabolisme cellulaire.

 

À propos de l’étude ESSENCE

L’étude ESSENCE est une étude de phase 3 multicentrique en double aveugle, contrôlée par placebo, évaluant l’efficacité et l’innocuité du casimersen (SRP-4045) et du golodirsen (SRP-4053, approuvé comme VYONDYS 53 ™). Les patients éligibles présentant des mutations sensibles aux sauts d’exon 45 ou 53 sont randomisés pour recevoir une perfusion intraveineuse (IV) une fois par semaine de 30 mg / kg de SRP-4045 ou 30 mg / kg de SRP-4053, respectivement ( groupe combiné actif) ou un placebo pendant un maximum de 96 semaines. Ceci est suivi d’une période d’extension ouverte au cours de laquelle tous les patients recevront un traitement actif pendant 48 semaines, jusqu’à la semaine 144 de l’étude.

L’efficacité clinique est évaluée lors de visites d’étude régulièrement programmées, y compris des tests fonctionnels tels que le test de marche de six minutes (6MWT). Tous les patients subissent une biopsie musculaire au départ et subiront une deuxième biopsie musculaire à la semaine 48 ou à la semaine 96.

La sécurité est évaluée à travers la collecte des événements indésirables, des tests de laboratoire, des électrocardiogrammes (ECG), des échocardiogrammes (ECHO), des signes vitaux et des examens physiques tout au long de l’étude.

 

À propos de Sarepta Therapeutics

La Société a acquis une position impressionnante dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) et dans les thérapies géniques pour les dystrophies musculaires des ceintures (LGMD), la mucopolysaccharidose de type IIIA, Charcot-Marie-Tooth (CMT) et d’autres troubles liés au SNC, avec plus plus de 40 programmes à différents stades de développement. Les programmes et les objectifs de recherche de la société couvrent plusieurs modalités thérapeutiques, notamment l’ARN, la thérapie génique et l’édition de gènes. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.sarepta.com ou suivez-les sur  TwitterLinkedInInstagram et Facebook.

 

Plus à propos de la DMD

La DMD est causée par des mutations génétiques qui empêchent la production de dystrophine. Les patients atteints de DMD présentent une perte musculaire progressive et irréversible avec des symptômes apparaissant dès l’âge de deux ans.

La dystrophie musculaire de Duchenne survient principalement chez les hommes. Les premiers signes de DMD peuvent inclure un retard de la capacité à s’asseoir, de se tenir debout ou de marcher. Il y a une perte progressive de mobilité et à l’adolescence, les patients atteints de DMD peuvent nécessiter l’utilisation d’un fauteuil roulant. Les problèmes musculaires cardiaques et respiratoires commencent à l’adolescence et entraînent de graves complications potentiellement mortelles. Lire plus ici.

Journée mondiale de sensibilisation à la DMD

Le 7 septembre est la journée mondiale de sensibilisation à la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD). Ce jour-là, nous sensibilisons à la dystrophie musculaire de Duchenne et Becker (DMD et DMB) dans le monde entier.

Une initiative coordonnée par l’Organisation mondiale de la DMD

Ensemble, nous sommes plus forts

La pandémie actuelle de COVID-19 a un impact profond sur notre vie quotidienne. Elle change notre façon de vivre, en modifiant nos habitudes. Bien qu’elle change notre vie quotidienne, elle ne peut ni empêcher nos projets ni faire taire nos voix. En tant que communauté de la DMD, nous sommes très conscients de l’impact de cette situation en termes d’isolement, de situation d’urgence et d’adaptation.

Nous connaissons les mots comme la peur, la douleur et la distance. Cependant, nous essayons de transformer la peur en espoir, la douleur en résilience et la distance en proximité. En cette Journée mondiale de sensibilisation aux dystrophies musculaires de Duchenne et de Becker 2020, nous partageons un message que beaucoup de gens ont vécu, et vivent encore : « Ensemble, nous sommes plus forts ». Même après la pandémie, notre cause sera toujours présente, notre engagement est toujours là et nous avons besoin de votre soutien à tous.

 

La DMD et le cerveau

Le 7 septembre est la Journée mondiale dédiée à la DMD. Ce jour-là, nous sensibilisons les gens à la dystrophie musculaire de Duchenne et de Becker (DMD et BMD) dans le monde entier. Comme chaque année, World Duchenne Organization choisi un thème spécifique. Cette année, ce sera la DMD et le cerveau.

La même protéine qui manque dans le muscle, provoquant une dégradation musculaire, est également absente du cerveau. Dans certains cas, cela peut entraîner des problèmes tels que des difficultés d’apprentissage et comportementales. Pour de nombreuses familles, ces problèmes entraînent plus de stress et de soucis dans la vie quotidienne que les problèmes physiques.

Cet aspect neurologique crucial de la DMD/DMB a déjà été reconnu en 1861, quand Duchenne de Boulogne a décrit pour la première fois cette condition neuromusculaire. Au cours des dernières décennies, la plupart des efforts de recherche ont porté sur l’amélioration des résultats liés à la faiblesse musculaire. Les impacts sur le cerveau ont été moins explorés. C’est pourquoi nous demandons un dépistage précoce, des tests appropriés, plus de recherche et des soins plus adaptés sur cet aspect de la maladie. Cela est nécessaire pour que chacun atteigne son plein potentiel.

 

La vidéo de World Duchenne Organization

 

À propos de la DMD/BMD

Les dystrophies musculaires de Duchenne et de Becker (DMD et DMB) sont deux maladies rares d’origine génétique qui touchent le muscle. Elles se manifestent par une faiblesse musculaire progressive. Ces deux maladies ont pour origine des mutations dans le gène de la dystrophine. Une certaine partie de l’ADN est manquante, dupliquée ou modifiée de sorte que le code ne peut pas être lu correctement par le corps. Cela conduit à l’absence de la protéine dystrophine, qui joue un rôle important dans les muscles et dans le cerveau.

Sans la dystrophine, les cellules musculaires sont facilement endommagées, entraînant une perte de ces cellules et, par conséquent, de la fonction musculaire. Cela peut également se produire dans le cerveau, où la dystrophine peut également être absente.

Là où les personnes atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne ont un manque complet de dystrophine, celles atteintes de dystrophie musculaire de Becker ont des niveaux inférieurs ou une version plus courte de cette protéine.

 

Points clés

  • Les dystrophies musculaires de Duchenne et de Becker sont des maladies génétiques rares définies par la faiblesse musculaire
  • La protéine de dystrophine ne peut pas être synthétisée en raison d’une erreur sur le chromosome X
  • Actuellement, il n’existe aucun traitement pour ces maladies incurables
  • La DMD affecte principalement les garçons, à raison d’un nouveau-né sur 5 000 chaque année
  • Le manque de sensibilisation contribue à un retard moyen de diagnostic de 2,5 ans

 

Ce que vous pouvez faire

  • Promouvoir la vidéo de la campagne «Ensemble, nous sommes plus forts»
  • Mettre une lumière rouge à votre fenêtre ou éclairer un bâtiment en rouge
  • Organiser un événement éducatif virtuel ou de collecte de fonds
  • Montrer votre solidarité faisant un don ici

 

Liens utiles

 

, ,

Viltolarsen, thérapie par le saut de l’exon 53, approuvée

Viltolarsen, thérapie par le saut de l’exon 53, approuvée. L’injection VILTEPSO ™ (viltolarsen) de N.S. Pharma est maintenant approuvée par la FDA aux États-Unis pour le traitement de la dystrophie musculaire de Duchenne chez les patients susceptibles de subir un traitement par le saut de l’exon 53.

 

  • Les patients prenant VILTEPSO ont montré une augmentation de l’expression de la dystrophine à une moyenne de 5,9% de la normale après 20 à 24 semaines de traitement.
  • Dans l’ensemble, dans une étude pivot sur VILTEPSO, 100% des patients ont montré une augmentation des taux de dystrophine après le traitement, et 88% des patients ont montré des taux de dystrophine de 3% de la moyenne ou plus.

Communiqué de presse > PARAMUS, NJ: August 12, 2020 – N.S. Pharma, Inc.

 

N.S. Pharma a annoncé que la Food & Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé l’injection de VILTEPSO ™ (viltolarsen) pour les patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) qui sont susceptibles de suivre un traitement par le saut de l’exon 53. VILTEPSO a reçu une approbation accélérée (Accelerated Approval by the FDA) de la FDA basée sur une augmentation de la dystrophine, une protéine essentielle pour soutenir la santé musculaire. Étant donné que le manque de dystrophine est la cause sous-jacente de la DMD, l’augmentation de la dystrophine en grande quantité et le plus tôt possible est un objectif clé dans le traitement de la DMD. VILTEPSO est le premier et le seul traitement par le saut de l’exon 53 à démontrer une augmentation de la dystrophine chez les enfants dès l’âge de quatre ans. Le maintien de l’approbation de VILTEPSO peut dépendre de la confirmation d’un bénéfice clinique dans l’essai de confirmation de phase 3.

 

En savoir plus sur l’étude

La soumission de la demande de nouveau médicament VILTEPSO (NDA) comprenait les résultats d’une étude de phase 2, sur deux périodes chez des patients âgés de quatre à moins de dix ans, menée en Amérique du Nord (étude 1, N = 16) et d’une étude multicentrique ouverte chez des garçons de 5 à moins de 18 ans menée au Japon (étude 2, N = 16).

Dans l’étude 1, parmi les patients ayant reçu la dose recommandée de 80 mg / kg / semaine (N = 8), 100% des patients (8/8) ont présenté une augmentation des taux de dystrophine après le traitement par VILTEPSO et 88% des patients ( 7/8) ont montré des taux de dystrophine de 3% ou plus que la normale. Dans l’ensemble, après 20 à 24 semaines de traitement, une augmentation moyenne de l’expression de la dystrophine à près de 6% de la normale a été observée avec VILTEPSO (80 mg / kg / semaine) contre 0,6% au départ. Les effets secondaires les plus courants de VILTEPSO comprenaient une infection des voies respiratoires supérieures, une réaction au site d’injection, une toux et de la fièvre.

 

Vamshi Rao, MD, Ann & Robert H. Lurie Children’s Hospital of Chicago – « Pendant des décennies, les neurologues qui traitaient la DMD ont espéré la découverte de thérapies capables d’améliorer considérablement la production de dystrophine, et l’ampleur des augmentations de dystrophine observées avec VILTEPSO est impressionnante. L’approbation de VILTEPSO est un développement passionnant pour les patients atteints de DMD susceptibles de subir une thérapie par le saut de l’exon 53 et pourrait rapidement devenir un traitement de base pour ces patients. »

 

  • Dans les études cliniques, aucun patient n’a présenté de toxicité rénale pendant le traitement par VILTEPSO. Cependant, la toxicité rénale de médicaments comme VILTEPSO peut être possible. Votre médecin peut surveiller la santé de vos reins avant de commencer et pendant le traitement par VILTEPSO.
  • Les effets secondaires les plus courants de VILTEPSO comprenaient une infection des voies respiratoires supérieures, une réaction au site d’injection, une toux et de la fièvre.
  • Pour plus d’informations sur la sécurité, veuillez consulter le Prescribing Information.

N.S. Pharma continue d’étudier l’innocuité et l’efficacité de VILTEPSO dans l’essai de confirmation de Phase 3 RACER53. Cette étude a été lancée en octobre 2019 et est en cours de recrutement. Le but de cet essai de phase 3 est de confirmer les résultats cliniques qui ont été soumis dans le cadre de la procédure d’approbation accélérée.

 

À propos des injections de VILTEPSO™ (viltolarsen)

Avant son approbation aux États-Unis, VILTEPSO a obtenu un examen prioritaire (Priority Review) ainsi que des désignations de maladie pédiatrique rare, de médicament orphelin et de traitement accéléré (Rare Pediatric Disease, Orphan Drug and Fast Track Designations). En mars 2020, VILTEPSO a été approuvé au Japon pour le traitement des patients atteints de DMD qui sont susceptibles de suivre un traitement par saut d’exon 53. Avant son approbation au Japon, VILTEPSO a obtenu la désignation SAKIGAKE, la désignation de médicament orphelin et la désignation de système d’approbation précoce conditionnelle (Conditional Early Approval System).

VILTEPSO est indiqué pour le traitement de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) chez les patients présentant une mutation confirmée du gène DMD susceptible de sauter l’exon 53. Cette indication est approuvée sous approbation accélérée sur la base d’une augmentation de la production de dystrophine dans les muscles observée chez les patients traités par VILTEPSO. Le maintien de l’approbation de cette indication peut être subordonné à la vérification et à la description du bénéfice clinique dans un essai de confirmation. C’est une perfusion que les médecins administrent.

 

Comment Viltolarsen fonctionne

Viltolarsen contient un morceau artificiel d’ARNm qui masque l’exon 53, amenant les cellules à «sauter» cet exon lorsqu’elles fabriquent de l’ARNm mature. Ce saut restaure le soi-disant «cadre de lecture» de la molécule d’ARNm. En d’autres termes, il garantit que les exons restants s’emboîtent à nouveau, ce qui permet à la machinerie de production de protéines d’une cellule de synthétiser une protéine de dystrophine plus courte mais fonctionnelle.

Le viltolarsen étant spécifique de l’exon 53, le traitement n’est efficace que chez les patients atteints de DMD qui présentent une mutation susceptible de sauter l’exon 53.

 

N.S. Pharma

NS Pharma, Inc. est une filiale à 100% de Nippon Shinyaku Co., Ltd. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.nspharma.com. N.S. Pharma est une marque déposée du groupe d’entreprises Nippon Shinyaku.

N.S. Pharma fournira aux familles, aux médecins et aux professionnels de la santé des ressources dédiées et individualisées à chaque étape du parcours avec un programme de soutien. N.S. Pharma organisera une série de webinaires sur la coordination des soins complets disponibles via N.S. Vous pouvez les suivre sur LinkedIn et sur Twitter pour de plus amples informations et votre inscription aux prochains webinaires.

 

Tsugio Tanaka, President, NS Pharma, Inc. – « Au nom de NS Pharma et Nippon Shinyaku, je tiens à exprimer notre profonde gratitude aux familles et aux médecins qui ont participé à nos essais cliniques et rendu possible l’approbation d’aujourd’hui. Nous sommes fiers d’offrir maintenant une nouvelle option de traitement importante pour aider à répondre aux besoins non satisfaits importants causés par cette maladie dévastatrice. »

 

Plus à propos de la DMD

La DMD est causée par des mutations génétiques qui empêchent la production de dystrophine. Les patients atteints de DMD présentent une perte musculaire progressive et irréversible avec des symptômes apparaissant dès l’âge de deux ans.

La dystrophie musculaire de Duchenne survient principalement chez les hommes. Les premiers signes de DMD peuvent inclure un retard de la capacité à s’asseoir, de se tenir debout ou de marcher. Il y a une perte progressive de mobilité et à l’adolescence, les patients atteints de DMD peuvent nécessiter l’utilisation d’un fauteuil roulant. Les problèmes musculaires cardiaques et respiratoires commencent à l’adolescence et entraînent de graves complications potentiellement mortelles. Lire la suite ici.