,

Acceptation par la FDA de Casimersen

FDA Acceptance of Casimersen

Sarepta Therapeutics annonce l’acceptation par la FDA de sa demande de médicament nouveau (New Drug Application) pour Casimersen (SRP-4045), pour les patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne susceptibles d’avoir besoin de sauter l’exon 45

Communiqué de presse original, CAMBRIDGE, Mass., Aug. 25, 2020 (GLOBE NEWSWIRE)

Rapidement

  • La FDA accorde le statut d’examen prioritaire et fixe la date des mesures réglementaires au 25 février 2021
  • La FDA a indiqué qu’elle ne prévoyait pas actuellement de tenir une réunion du comité consultatif pour discuter de la demande
  • A reçu l’approbation conditionnelle de la FDA pour AMONDYS 45 ™ en tant que marque pour casimersen
  • Casimersen a été étudié pour le traitement des patients sensibles à l’exon 45, soit environ huit pour cent des patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne

 

À propos de l’acceptation par la FDA de Casimersen

Sarepta Therapeutics, Inc. a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté demande de médicament nouveau (NDA) de la société en vue d’obtenir une approbation accélérée du casimersen (SRP-4045) et a fourni une date d’action réglementaire le 25 février 2021. La FDA a a indiqué qu’elle ne prévoyait pas actuellement de tenir un comité consultatif pour discuter de la demande. En outre, la société a reçu l’approbation conditionnelle d’AMONDYS 45 comme nom de marque de casimersen. Casimersen, un phosphorodiamidate morpholino oligomère (PMO), est conçu pour traiter les patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) qui présentent des mutations génétiques susceptibles d’avoir besoin de sauter l’exon 45 du gène de la dystrophine.

La société a soumis son dossier de (new drug submission) NDA en juin 2020 et a demandé un examen prioritaire, ce que la FDA a accordé. La NDA a inclus les données de casimersen provenant de l’étude ESSENCE (également connue sous le nom d’étude 4045-301), une étude de phase 3 globale, randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo évaluant l’efficacité et l’innocuité du casimersen chez des patients susceptibles d’avoir besoin de sauter l’exon 45. Une analyse intermédiaire (interim analysis from ESSENCE) a démontré une augmentation statistiquement significative de la production de dystrophine telle que mesurée par Western blot* chez les patients ayant reçu du casimersen par rapport au placebo. L’étude est en cours et reste en aveugle pour collecter des données supplémentaires d’efficacité et de sécurité.

 

 

Doug Ingram, président-directeur général, Sarepta Therapeutics – « L’acceptation par la FDA pour le casimersen est une étape importante vers notre objectif d’apporter rapidement des thérapies aux patients atteints de la dystrophie musculaire de Duchenne. S’il est approuvé, le casimersen, notre troisième médicament de saut d’exon dans notre plateforme basée sur l’ARN du PMO, proposera un traitement aux 8% de patients de Duchenne susceptibles de sauter l’exon 45. »

 

À propos de Casimersen

Casimersen utilise la chimie phosphorodiamidate morpholino oligomère (PMO) et la technologie de saut d’exon pour ignorer l’exon 45 du gène de la DMD. Casimersen est conçu pour se lier à l’exon 45 de la dystrophine pré-ARNm, ce qui entraîne l’exclusion, ou «saut», de cet exon pendant le traitement de l’ARNm chez des patients présentant des mutations génétiques susceptibles de sauter l’exon 45. Le saut d’exon est destiné à permettre la production d’une protéine de dystrophine tronquée en interne. Lire plus ici.

 

Qu’en est-il du Canada?

Casimersen n’est pas disponible au Canada pour le moment. Nous espérons que Sarepta Therapeutics déposera prochainement une demande d’approbation de commercialisation auprès de Santé Canada.

 

Mieux comprendre

* Le western blot est une technique analytique largement utilisée en biologie moléculaire pour détecter des protéines spécifiques dans un échantillon d’homogénat ou d’extrait de tissu.

L’acide ribonucléique (ARN) est une molécule biologique présente chez pratiquement tous les êtres vivants, et aussi chez certains virus. L’ARN est très proche chimiquement de l’ADN et il est d’ailleurs en général synthétisé dans les cellules à partir d’une matrice d’ADN dont il est une copie. Les cellules utilisent en particulier l’ARN comme un support intermédiaire des gènes pour synthétiser les protéines dont elles ont besoin. L’ARN peut remplir de nombreuses autres fonctions et en particulier intervenir dans des réactions chimiques du métabolisme cellulaire.

 

À propos de l’étude ESSENCE

L’étude ESSENCE est une étude de phase 3 multicentrique en double aveugle, contrôlée par placebo, évaluant l’efficacité et l’innocuité du casimersen (SRP-4045) et du golodirsen (SRP-4053, approuvé comme VYONDYS 53 ™). Les patients éligibles présentant des mutations sensibles aux sauts d’exon 45 ou 53 sont randomisés pour recevoir une perfusion intraveineuse (IV) une fois par semaine de 30 mg / kg de SRP-4045 ou 30 mg / kg de SRP-4053, respectivement ( groupe combiné actif) ou un placebo pendant un maximum de 96 semaines. Ceci est suivi d’une période d’extension ouverte au cours de laquelle tous les patients recevront un traitement actif pendant 48 semaines, jusqu’à la semaine 144 de l’étude.

L’efficacité clinique est évaluée lors de visites d’étude régulièrement programmées, y compris des tests fonctionnels tels que le test de marche de six minutes (6MWT). Tous les patients subissent une biopsie musculaire au départ et subiront une deuxième biopsie musculaire à la semaine 48 ou à la semaine 96.

La sécurité est évaluée à travers la collecte des événements indésirables, des tests de laboratoire, des électrocardiogrammes (ECG), des échocardiogrammes (ECHO), des signes vitaux et des examens physiques tout au long de l’étude.

 

À propos de Sarepta Therapeutics

La Société a acquis une position impressionnante dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) et dans les thérapies géniques pour les dystrophies musculaires des ceintures (LGMD), la mucopolysaccharidose de type IIIA, Charcot-Marie-Tooth (CMT) et d’autres troubles liés au SNC, avec plus plus de 40 programmes à différents stades de développement. Les programmes et les objectifs de recherche de la société couvrent plusieurs modalités thérapeutiques, notamment l’ARN, la thérapie génique et l’édition de gènes. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.sarepta.com ou suivez-les sur  TwitterLinkedInInstagram et Facebook.

 

Plus à propos de la DMD

La DMD est causée par des mutations génétiques qui empêchent la production de dystrophine. Les patients atteints de DMD présentent une perte musculaire progressive et irréversible avec des symptômes apparaissant dès l’âge de deux ans.

La dystrophie musculaire de Duchenne survient principalement chez les hommes. Les premiers signes de DMD peuvent inclure un retard de la capacité à s’asseoir, de se tenir debout ou de marcher. Il y a une perte progressive de mobilité et à l’adolescence, les patients atteints de DMD peuvent nécessiter l’utilisation d’un fauteuil roulant. Les problèmes musculaires cardiaques et respiratoires commencent à l’adolescence et entraînent de graves complications potentiellement mortelles. Lire plus ici.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.