PORTRAIT DE LA DMD – ATALUREN : UN TRAITEMENT PROMETTEUR POUR LA DMD

Ellen Welch, PhD

Chef d’équipe biologie chez PTC Therapeutics, South Plainfield, New Jersey, USA

 

Dans cette quatrième interview de notre série « Portrait de la DMD », La Fondation La Force s’entretient avec Ellen Welch, Ph. D., chef du groupe de biologie chez PTC Therapeutics. Elle travaille au développement d’un traitement pour la DMD appelé ataluren (Translarna™). Elle a obtenu son doctorat à la Faculté de médecine de l’Université du Massachusetts, où elle a travaillé sur des mutations non-sens et leur effet sur l’expression des gènes.

 

Déjà approuvé et remboursé en Europe

Ataluren est un traitement pour la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) qui a été approuvé en Europe et même remboursé au Royaume-Uni. Il est actuellement sous examen par la FDA pour approbation de mise en marché aux États-Unis. Malheureusement, PTC Therapeutics n’a pas déposé de demande pour ataluren au Canada. Nous avons rencontré l’équipe de PTC Therapeutics pour comprendre comment ce traitement fonctionne exactement. De nouveaux essais cliniques s’ouvrent pour les enfants atteints de la DMD. Nous espérons que ce traitement sera bientôt disponible pour la communauté canadienne.

 

Un traitement pour la mutation non-sens 

Ataluren est le premier traitement à viser une cause sous-jacente de la DMD : la une mutation non-sens. La mutation non-sens est présente dans environ 13 % des cas de DMD. Comme vous le savez probablement, la DMD est un trouble génétique rare et progressif. Les enfants nés avec la DMD ne produisent pas assez de dystrophine, une composante structurelle importante du muscle, cela provoque la dégradation et la mort des cellules musculaires. La mutation non-sens, est une erreur dans le code génétique qui stoppent prématurément la production de dystrophine.

L’objectif avec cette interview est de démystifier certaines notions clés concernant les mutations non-sens et le mode de fonctionnement du traitement.

 

Dans la vidéo, le Dr Ellen Welch répond à nos questions sur la mutation non-sens et l’ataluren

 

Qu’est-ce qu’une mutation non-sens ?

Je pense que ce que vous devez d’abord comprendre, c’est que toutes les informations génétiques dans les cellules sont encodées dans l’ADN. Vous faites une copie de l’ADN dans l’ARN (acide ribonucléique) et ensuite l’ARN est le modèle que la cellule utilise pour fabriquer une protéine. Alors, lorsque vous avez une mutation non-sens dans un gène — prenons le gène de la DMD, par exemple, et que vous obtenez une mutation ponctuelle dans la DMD — lorsque cet ADN est copié dans l’ARN, cette mutation ponctuelle peut maintenant faire partie de l’ARN qui devient ce qu’on appelle un codon d’arrêt prématuré. C’est ce qu’a Anakin : il y a un arrêt prématuré. Alors, qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que lorsque la cellule utilise ce segment d’ARN pour fabriquer une protéine, elle ne peut pas créer une protéine pleine longueur car il y a ce signal d’arrêt prématuré. Il y a un signal dans la cellule qui lui dit d’arrêter de produire la protéine. Et ce signal est au mauvais endroit.

 

Comment l’ataluren favorise-t-il la production de dystrophine ?

Ce que fait la dystrophine est de relier la membrane du muscle à l’intérieur de la cellule — elle agit comme un amortisseur — afin que lorsque vous marchez, vos cellules musculaires ne s’ouvrent pas. Lorsque vous avez seulement une partie de la dystrophine, elle ne peut pas créer ce lien. Si vous pouvez lire au travers de l’arrêt prématuré, alors vous pourrez tromper, c’est ce que fait (l’ataluren), il trompe la cellule et dit « ne vous arrêtez pas là, continuez ». Et puis vous pouvez créer la protéine complète, et vous pouvez maintenant lier l’intérieur et l’extérieur de la cellule ensemble, et cela aide à stabiliser le muscle. Donc, ce que nous savons de ce qu’est l’ataluren est, lorsque vous traduisez – rencontrer le codon d’arrêt prématuré – la machine cellulaire est capable d’insérer un autre acide aminé, l’un des blocs de construction d’une protéine, à cet endroit. Lorsqu’il insère ce bloc de construction, il peut continuer et fabriquer le reste de la protéine normalement. Il suffit de traverser cet obstacle, mais cet obstacle est une composante de la machine cellulaire qui est hautement réglementée. Parce qu’il est important que la cellule arrête quand elle arrive vraiment au signal d’arrêt normal. Sinon, vous allez créer des protéines bizarres et la cellule pourrait devenir très toxique. Alors, vous devez surmonter le désir de la cellule de s’arrêter. L’ataluren le surmonte. Il ne le restaure pas à un niveau de type sauvage, mais nous pensons qu’il le restaure juste assez pour stabiliser la maladie, et c’est ce que nous avons montré dans nos essais cliniques à ce jour. Donc, il suffit de tromper la cellule un petit peu afin de produire une protéine complète.

 

Comment envisagez-vous l’avenir pour les personnes atteintes de DMD ?

Je pense que c’est très encourageant. Je pense qu’il y a beaucoup d’entreprises qui fabriquent des médicaments pour la DMD maintenant. Je pense qu’il y a ataluren pour la population à lecture continue. Je pense qu’il y a le saut d’exon qui s’en vient. D’autres gens travaillent sur des choses qui… d’autres protéines sur lesquelles vous pouvez agir pour remplacer la dystrophine, comme l’utrophine. Ils font cela. Donc, je pense qu’il y a beaucoup… il y a un ensemble de gens qui empruntent plusieurs voies différentes pour identifier des traitements pour la DMD. Donc, je pense que c’est plutôt encourageant, même pour les enfants d’aujourd’hui. Je pense que ça va aller en s’améliorant. Mais je pense que je suis assez optimiste.

 

Actions à mener pour faciliter l’accès à l’ataluren au Canada

Il y a certaines choses que vous pouvez faire dès maintenant pour nous aider à promouvoir l’accès à l’ataluren au Canada. Voici trois actions que vous pouvez entreprendre à ce moment-ci qui aideront la communauté DMD :

 

1— Connaissez votre profil génétique. Si vous ne le connaissez pas, demandez-le à votre médecin.

2— Entrez en contact avec nous. Envoyez-nous un courriel, suivez-nous. Nous avons l’intention de documenter les processus d’approbation du gouvernement.

3— Passer le mot. Partagez nos contenus, partagez les informations pertinentes et racontez votre histoire.

 

À venir :

Notre prochain portrait : Joanne Donovan, Médecin en chef et vice-présidente principale, Développement clinique, Catabasis Pharmaceuticals Inc.

Pour recevoir la prochaine interview dans notre série « Portrait de la DMD », veuillez vous abonner à notre infolettre. Ici

 

Remerciements

Nous remercions l’équipe de PTC Therapeutics, qui nous a accueillies à bras ouverts pour mener cette série d’interviews.

Remerciements à Allain Lagadic et à Daniel Cooper

 

PTC Therapeutics

Ataluren, Translarna

ACT DMD Clinical Trial of Translarna™ (ataluren)

 

3 réponses
  1. Kearney
    Kearney dit :

    Bonjour docteur j’aimerai savoir si y’a des enfants de 6a 11qui ont la dmd et qui marche encore et que si ils ont reçu le traitement présentement est quelle a été les résultats concluants positifs .Mon fils a 7ans à la dmd marche encore bien Jusqua maintenant c pas trop avancé et j’ai espoir pour leur guérison j’avais été référé pour un traitement avec la myostatine un protéine pour la masse musculaire. Mais santé Canada n’approuve pas car ils y a eu aucun effet et résultats positifs qui peuvent affirmé svp si vous pouviez me répondre suis près à me déplacé pour. Un Bon traitement pour mon fils et même à payer si ils faut si c’est positifs que ça arête la progression de la dmd

    Répondre
  2. Souad
    Souad dit :

    Bonjour
    Je suis une mère qui soufre sans avoir de l’aide. Je suis Marocain. J’ai un enfant de 7 ans.il a la DMD.au Maroc le neuropediatre ma di il n’y a pas de traitement. Si tu veux tu dois aller au france. Mais le traitment et trop cher
    Qui peut m’aider
    Merci

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.